Replica, tome 1

Replica (2017)
Lauren Oliver
Editions Hachette
261 (Gemma) + 211 pages (Lyra)
Science-fiction, Young-adult
Tome 1/???

Résumé : D’aussi loin qu’elle se souvienne, Gemma a vécu d’hôpital en hôpital. Adolescente solitaire, surprotégée par ses parents à cause de sa santé fragile, sa vie se réduit maintenant à sa maison, son école et ses échanges avec sa seule amie, April. Mais quand elle découvre que le nom de son père est associé au mystérieux institut Haven, qui d’après la rumeur abriterait des expériences scientifiques monstrueuses, Gemma décide de quitter le sanctuaire qu’elle a toujours connu et de se rendre sur l’île d’Haven pour découvrir ce qu’il s’y passe réellement…Lyra – ou numéro 24 – n’est pas humaine, c’est une reproduction. Pour elle, le monde se limite à Haven, aux savants et infirmières qui s’occupent d’elle. Le jour où l’île devient le théâtre d’une terrible explosion, Lyra s’échappe. À l’extérieur des murs de l’Institut, elle découvre un monde qu’elle n’avait jamais soupçonné et rencontre Gemma. Ensemble, elles essaient de lever le voile sur les mystères de Haven, et les secrets qui leur seront révélés vont changer leur vie pour toujours…


Replica est un roman qui me séduisait déjà de part son auteur, Lauren Oliver. Ecrivaine pour moi coup de cœur, j’avais découvert sa plume avec la saga Delirium ou encore le livre Le dernier jour de ma vie qui ont été des révélations à mes yeux. De ce fait, Replica m’avait interpellée, d’autant plus que son concept est original.

En effet, Replica est une lecture à deux voix : celle de Gemma, et celle de Lyra. Gemma est une jeune fille fragile physiquement, issue d’une riche famille. Lyra, en revanche, est une clone ou une replica, vivant sur l’île d’Haven, le gros mystère du roman. Le livre est décomposé en deux parties (celle de chacune des deux narratrices), et l’on peut le lire dans l’ordre que l’on souhaite. Pour ma part, j’ai choisi de lire les deux parties en même temps, lisant tantôt un chapitre du point de vue de Gemma, tantôt un chapitre du point de vue de Lyra. Parfois, nous retrouvons des passages similaires d’une partie à l’autre, mais cela ne m’a vraiment pas dérangé car nous pouvons alors comprendre le point de vue de chaque personnage.

L’intrigue fut vraiment intéressante. Mystérieuse, l’île d’Haven regorge de secrets et de révélations qui m’ont fait vibrer. J’ai adoré toutes ces découvertes, autant sur l’île que sur les personnages que l’on suspecte dès le début du roman.

La plume de Lauren Oliver n’était pas aussi marquante que dans ses livres précédents, mais elle est toutefois très agréable à lire. Cette écriture assez fluide et légère permet au livre d’être lu assez rapidement.

Ce roman n’est pas un coup de cœur mais une très très belle lecture qui m’a fait voyager. J’ai aimé me replonger dans un univers de science-fiction et j’ai hâte que les prochains tomes sortent !

Les humains étaient des chaînons dans une suite ininterrompue d’autres êtres.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *