Miss Peregrine et les enfants particuliers, tome 1

Miss Peregrine et les enfants particuliers (2012)
Ransom Riggs
Editions Bayard Jeunesse
432 pages
Fantastique, seconde guerre mondiale

Résumé :
Jacob Portman, 16 ans, écoute depuis son enfance les récits fabuleux de son grand-père. Ce dernier, un juif polonais, a passé une partie de sa vie sur une minuscule île du pays de Galles, où ses parents l’avaient envoyé pour le protéger de la menace nazie. Le jeune Abe Portman y a été recueilli par Miss Peregrine Faucon, la directrice d’un orphelinat pour enfants « particuliers ». Selon ses dires, Abe y côtoyait une ribambelle d’enfants doués de capacités surnaturelles, censées les protéger des « Monstres ».Un soir, Jacob trouve son grand-père mortellement blessé par une créature qui s’enfuit sous ses yeux. Bouleversé, Jacob part en quête de vérité sur l’île si chère à son grand-père. En découvrant le pensionnat en ruines, il n’a plus aucun doute : les enfants particuliers ont réellement existé. Mais étaient-ils dangereux ? Pourquoi vivaient-ils ainsi reclus, cachés de tous ? Et s’ils étaient toujours en vie, aussi étrange que cela puisse paraître…


Tout l’originalité de ce livre se concentre dans son visuel, très soigné, non seulement par la présentation des pages mais également par toutes les photographies d’époque qui rythment le récit, l’illustrant et apportant une touche de « réalisme » à cette histoire fantastique. En effet, Ransom Riggs précise, en note de fin de livre, que toutes les photographies sont authentiques et n’ont subi que de maigres retouches pour certaines. Ces images nourrissent l’intrigue, déjà très mystérieuse : bien qu’elle mette un peu de temps à se mettre en place, nous plongeons dans cet étrange univers, original et empli de suspens : qui sont les enfants particuliers ? Que faisaient-ils ? Jacob trouvera-t-il des réponses à ses questions ?

Les personnages en eux-même sont travaillés. Jacob, le protagoniste, est un personnage que j’ai trouvé attachant, tout comme son grand-père. L’auteur pousse le lecteur à détester leur entourage, ce qui nous rapproche d’autant plus d’eux. Les personnages secondaires sont parfois difficiles à cerner mais cela les rend mystérieux et est donc bénéfique à l’histoire.

La plume de Ransom Riggs est très agréable à lire. Très fluide, poétique, elle nous immerge dans l’histoire d’une manière si profonde que l’on réussit à la perfection à s’imaginer scènes et personnages. Le lecteur arrive facilement à se projeter dans l’histoire, ce qui ne peut qu’être positif !

Miss Peregrine et les enfants particuliers et un coup de cœur de part son originalité et son visuel marquant (une chose que j’apprécie fortement et qui m’a rappelée le soin du visuel de la trilogie Cathy’s Book de Jordan Weisman). Je pense donc continuer cette histoire en me plongeant dans le tome 2 afin de retrouver Jacob et les enfants particuliers, si mystérieux soient-ils !

On s’accroche à nos conte de fées jusqu’à ce que le prix de ces croyances devienne trop exorbitant.

2 Replies to “Miss Peregrine et les enfants particuliers, tome 1”

  1. C’est vraiment un beau livre très agréable à lire. J’espère que le film prévu lui fera honneur!

    1. Oh oui il est génial ! J’espère aussi que le film sera au même niveau, en retrouvant toute l’ambiance qui se dégage du livre … !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.