Hantise

Hantise (2010)
Michelle Jaffe
Editions Hachette collection Black Moon
402 pages
Thriller, young-adult

Résumé : L’image est austère et pourtant étrangement belle.
Au premier plan, à droite, un buisson. Au milieu, une fille.
Elle a un joli visage, à demi caché par des cheveux noirs. Son corps est couvert d’entailles, une rivière de sang dégouline de sa tête. Ses lèvres sont entrouvertes, mais elle est incapable de parler. Ses yeux sont grand ouverts, mais ils ne voient rien.
L’image ressemble à n’importe laquelle des photos que j’ai prises, à un détail près. Cette fille devrait être morte.
La fille, c’est moi.


Hantise est le second livre de Michelle Jaffe que je lis. En effet, j’ai lu auparavant Fleur de fantôme, un thriller très intéressant dans la même veine qu’Hantise, qui a su me faire vibrer.

Hantise débute dans le vif du sujet : nous retrouvons Jane, lycéenne, dans son lit d’hôpital après un accident. Paralysée, muette, elle a oublié comment elle s’est retrouvée dans cet état, et cherche à démêler le vrai du faux. Sa recherche de la vérité se fait ainsi tout au long du livre, à travers les divers personnages de Michelle Jaffe met en scène. Chacun est atypique, avec son caractère, son histoire, et sa rancoeur personnelle. Le livre se rythme donc par des flashbacks qui nous font découvrir que Jane n’est en fait pas si innocente qu’elle ne laisse le croire …

Le suspens est à son comble. Michelle Jaffe sait, avec brio, manier les mots pour laisser en suspend des moments de doute. A vrai dire, je n’ai jamais été très douée pour trouver les coupables dans les films, les livres, ou même au Cluedo, et ce n’a pas manqué : j’ai été surprise du début à la fin, ne connaissant le fin mot de l’histoire que dans les toutes dernières pages.

Il n’y a qu’une loi, sans pitié: tuer ou être tué. Il y a très peu de place en haut de la pyramide sociale : une fois que vous avez atteint le sommet, vous ne pouvez que redescendre et tout le monde est prêt à vous y aider.

J’ai trouvé la plume de Michelle Jaffe agréable, tout comme dans l’autre livre que j’ai pu lire d’elle. Les mots coulent tout seuls, et la mise en page aide également à une lecture rapide de ce roman. J’ai apprécié la rapidité de lecture de ce livre, qui ne traîne pas en longueur.

Si je peux noter une légère chose m’ayant déçue, c’est le résumé : il m’a interpellée dès les premiers mots car je l’ai trouvé intrigant. Je m’attendais à ce que l’on retrouve une véritable intrigue autour de cette photographie que Jane aurait prise, alors qu’elle est dessus. Toutefois, elle n’est pas évoquée dans le roman, et cela m’a laissée sur une note amère.

Pour conclure, je dirais simplement qu’Hantise est un bon thriller qui respecte les bases de ce genre : le suspens est présent, et l’intrigue, bien que simpliste de base, se révèle intéressante. La lecture vient d’elle même et le lecteur ne sent pas les pages défiler. Une très belle découverte !

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *