Celui qui sera mon homard

Celui qui sera mon homard (2014)
Tom Ellen et Lucy Ivison
Editions Gallimard
351 pages
Young-adult, contemporaine

Résumé : Sam et Hannah n’ont plus que l’été pour trouver leur homard, leur(e) partenaire idéal(e), avant d’entrer à la fac. Mais le destin joue contre eux. Quiproquos, maladresses et complexes alimentent leur crainte de rester vierges toute leur vie! Pourtant, ils pourraient bien être faits l’un pour l’autre…


Celui qui sera mon homard est un roman que j’ai trouvé bien trop banal et standard. En effet, ce roman, qui pourtant m’attirait car j’ai trouvé son résumé amusant, n’est pas réellement une histoire qui m’a affectée.

Nous suivons donc deux personnages : Sam et Hannah, horrifiés à l’idée d’être seuls toute leur vie et de ne jamais réussir à faire quelque chose avec quelqu’un. Ce roman reflète des inquiétudes d’adolescents, et beaucoup peuvent donc se reconnaître. Les personnages sont vraiment standardisés, voir même stéréotypés. Cela m’a dérangée car je ne leur ai pas réellement trouvé une profondeur.

L’écriture des deux auteurs est banale aussi : rien de transcendant, toutefois, elle n’est pas dérangeante à lire. Certains passages du roman m’ont amusée, mais ils ne sont qu’éphémères puisque le lecteur revient vite à sa monotonie. C’est vraiment ce manque d’action et de rebondissements qui m’a manquée dans ce bouquin. Certes, le résumé ne promet rien de particulièrement étonnant, toutefois, je m’attendais à quelque chose de plus enrichissant.

Pour conclure, je dirais que Celui qui sera mon homard est un roman amusant, mais pas transcendant. Il n’y a aucune surprise, aucun rebondissement qui pourrait décrocher à son lecteur un « wahou » d’enthousiasme.

– Où est on homard ?
C’était une question rhétorique, adressée à l’univers plutôt qu’à Casper.
– Ton quoi ?
– Mon homard, ai-je répondu en faisant semblant de pleurer et en tapant du poing sur mon matelas, comme une enfant gâtée.
Il a ri.
– Qu’est-ce que c’est que ça ?
– Les homards restent en couple toute leur vie. Je veux rencontrer mon homard.

 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *